Ces 30 prochains jours

Lun Avr 23 @20:00 -
Les nuages de Magellan
Lun Avr 30 @20:00 -
Observation
Lun Mai 14 @20:00 -
Rétrogradation de Mars / actus astro

Prochaines manifestations

Dim Mai 20 @10:00 -
Fête de la Nature
Lun Mai 21 @10:00 -
Fête de la Nature
Sam Jui 02 @22:00 -
Balade contée sous les étoiles
Ven Jui 15 @21:00 -
Soirée "Ciel étoilé"
Mer Juil 11 @21:00 -
Soirée "Ciel étoilé"
Ven Juil 27 @21:00 -
ECLIPSE de LUNE
Sam Auo 04 @21:00 -
NUIT des ETOILES 2018
Pesco Luno
ECLIPSE de SOLEIL PDF Imprimer Envoyer

Observation de l'éclipse de Soleil du 4 janvier 2011

Le 4 janvier 2011, en matinée la Lune va s'interposer entre le Soleil et la Terre

Le Soleil se lève chez nous, à 8h20, en partie éclipsé.

 

Rendez-vous à 8h20 devant la maison des associations,

où des instruments d'observation attendront les curieux.

Ce que vous n'avez pas vu le 4 janvier à l'Isle

contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Attention : Il ne faut jamais regarder le Soleil sans filtres de protection.



Mise à jour le Vendredi, 04 Février 2011 22:50
 
ECLIPSE de LUNE PDF Imprimer Envoyer

Eclipse totale de Lune du 21 décembre 2010

Le matin du 21 décembre, la Lune va traverser l'ombre de la Terre. dans l'aube

Schéma de principe d'une éclipse de Lune

La lune se couchera juste au début de son entrée dans l'ombre de la Terre, à l'opposé du Soleil, et au moment où le Soleil se lèvera.

A cause de la rotation de la Terre, on voit la Lune se déplacer d'est en ouest dans le ciel; or, elle tourne autour de la Terre dans le sens direct (inverse des aiguilles d'une montre), ce qui est observable car la Lune entre dans l'ombre de la Terre par son limbe gauche et traverse l'ombre d'ouest en est.

Images

 


Mise à jour le Vendredi, 26 Novembre 2010 18:59
 
Autre planètes, autres vies : l'exobiologie PDF Imprimer Envoyer

À propos d’exobiologie
Conférence de Luc Arnold du 25 juin 2010 à 18h30
Salle polyvalente du lycée Benoît de l'Isle sur la Sorgue


Notre expérience terrestre a conduit, avec le programme SETI lancé en 1959, à tenter de capter des signaux électromagnétiques provenant d’une civilisation extraterrestre ; elle suggère, depuis que nous avons la certitude de l’existence de planètes extrasolaires de chercher à détecter la végétation ; mais pourquoi ne pas utiliser la méthode des transits  car, comme nous dit Luc Arnold, « Si l'objet est artificiel, par exemple polygonal ou de forme plus complexe, sa courbe de transit est aussi spécifique, et l'objet laisse une signature qui lui est propre et différente d'une signature naturelle, à la portée de la précision des prochaines missions spatiales ».
Depuis la détection de superterres, la recherche des marqueurs de vie dans l’environnement de ces planètes suscite le plus grand intérêt.

Titre de la conférence :
Autre planètes, autres vies : l'exobiologie

Résumé:
En 1995, on découvrait la première planète extrasolaire, après deux millénaires de questionnement sur son existence. Cette découverte fondamentale pour l’astronomie – pour l’humanité – a renforcé la pertinence de la question de l’existence de la vie sur ces nouveaux mondes. Aujourd’hui, plus de 400 planètes extrasolaires sont connues, et on s’attend prochainement à découvrir des planètes comparables à la Terre, en termes de taille et de climat. Serons-nous capables de détecter la présence de vie sur ces autres mondes ? La vie ailleurs existe-t-elle ? Sommes-nous seuls dans l’univers ? L’exobiologie est un domaine scientifique multidisciplinaire où se côtoient astronomes, biologistes, géophysiciens, chimistes et autres scientifiques qui tentent d’apporter des éléments de réponses à ces questions fondamentales. Je donnerai quelques exemples de recherches récentes en exobiologie s’étendant de la vie microscopique à la recherche d’intelligence extra-terrestre.

Mise à jour le Lundi, 20 Septembre 2010 23:51
 
Révolution extra-solaire PDF Imprimer Envoyer


Comprendre l'origine du monde et des planètes est un questionnement très ancien d'ordre aussi bien philosophique que scientifique. Une avancée importante a été faite durant le 20ème  siecle, grâce à l'exploration de notre Système Solaire, avec l'émergence d'un scénario standard de formation planétaire. Aujourd'hui, la découverte de nombreux systèmes extra-solaires nous contraint à revisiter ce scénario et à revoir nos conceptions sur la construction des planètes ... et sur nos origines. Une révolution est en marche!



Après avoir travaillé au au sein du département de physique de l'ENS de Lyon sur un scénario de formation planétaire, Pierre Barge s'est lancé en 1994 dans la préparation de la mission spatiale CoRoT dont l'objectif est la découverte de systèmes exo-planétaires. Il est l'un des principaux responsables scientifiques de cette expérience pour la recherche des exoplanètes.


Parallèlement à la préparation de CoRoT il a initié, au sein du LAM, l'équipe Exo-Gen, de recherche sur les exo-planètes dont le principal objectif est de mieux comprendre la genèse des planètes, aussi bien celles de notre Système Solaire que celles découvertes autour d'autres étoiles que le Soleil. Cette équipe étudie les mécanismes physiques qui agissent au sein des disques proto-planétairess, en utilisant simulations numériques et approches théoriques.

 

Pierre Barge est également enseignant à l'Université de Provence et participe activement à la diffusion de la culture scientifique en donnant de nombreuses conférences et en participant à des cafés des sciences, des expositions et des stages d'initiation à l'astronomie destinés aux scolaires.

Voir aussi : planètes extra-solaires.

Mise à jour le Jeudi, 17 Juillet 2014 10:48
 
«DébutPrécédent11SuivantFin»

Page 11 sur 11