JM ANE PDF Imprimer Envoyer

Physicien ingénieur, enseignant au Venezuela puis en France, Jean-Marc ANÉ passionné par les problèmes liés à l’énergie, concentre d’abord ses recherches sur l’énergie solaire, avant d’orienter ses travaux sur la fusion.

Il intègre alors le CEA, devient membre de l’équipe de projet Tore Supra, où il contribue à la définition des objectifs scientifiques de ce tokamak. Tout naturellement, il en vient à étudier puis à participer à la réalisation d’ITER.

En 2003 il rejoint l’équipe de direction de l’association Euratom-CEA, avec un enjeu : ITER à Cadarache.


Depuis toujours, fasciné par l’énergie du Soleil, Jean-Marc ANE étudie toutes les possibilités offertes par ses différentes formes pour son utilisation sur la Terre.


Mise à jour le Vendredi, 04 Octobre 2019 19:17